Skip to main content

LABEX Futurs Urbains - Présentation de l'ouvrage "Vivre à l'Est de Paris. Inégalités, mobilités et recomposition socio-spatiales" - 6 novembre 2019 - 20 h 00 - Paris

Du 17 octobre au 7 novembre 2019

Dans le cadre des publications du LABEX Futurs Urbains dans la collection l'Œil d'Or - Critiques et Cités.

Anne Clerval (ACP) et Matthieu Delage (ACP) présenteront leur ouvrage

le Mercredi 6 Novembre 2019 à 20 h 00

à la librairie Le Genre Urbain - 60 rue de Belleville - 75020 Paris

Pour plus d'informations sur le Genre Urbain : https://www.librest.com/librairies/Le-Genre-Urbain.html | librairie@legenreurbain.com

Résumé :

Parler de l'Est de Paris comme à l'ouest parisien ou de la banlieue nord a-t-il un sens ? Dans cet ouvrage, des géographes et des historiens étudient un transect allant des arrondissements de l'est de Paris aux limites de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée. Sans préjuger de processus propres à la ville-centre, la banlieue ou la couronne périurbaine, ils-elles analysent l'histoire du peuplement dans cet espace, les inégalités sociales et les mobilités quotidiennes et résidentielles. Cette perspective, inscrite dans l'histoire et la géographie sociales, mobilise des sources historiques originales, l'exploitation des recensements de la population et d'une enquête portant sur seize quartiers de l'Est de la métropole parisienne.

Deux axes structurent l'ouvrage, l'un portant sur les temporalités des dynamiques sociales, l'autre sur l'espace vécu. En analysant les formes d'appropriation ancienne des bords de Marne, la politique des villes nouvelles et les mobilités résidentielles actuelles, l'ouvrage montre les continuités qui structurent cet espace de la métropole, à cheval sur le Grand Paris et sa périphérie. Il met en lumière les recompositions socio-spatiales et les changements d'échelle de la division sociale de l'espace dans un contexte général d'embourgeoisement de l'Île-de-France au détriment des classes populaires. Il permet de saisir la géographie vernaculaire de l'espace vécu et les rapports sociaux à l'oeuvre dans différents types d'appropriation de l'espace à l'est de Paris.