Skip to main content

GT "Usages de l'histoire et devenirs urbains" - Parution de l'ouvrage "Genres urbains, autour d'Annie Fourcaut" - Éd. Créhaphis - Juin 2019

Du 30 juillet au 30 septembre 2019

Sous la direction de Emmanuel Bellanger, Thibault Tellier, Loïc Vadelorge, Danièle Voldman, Charlotte Vorms

Où en est l'histoire urbaine des sociétés contemporaines ? Cet ouvrage, inspiré par Annie Fourcault, qui contribua de manière décisive à son développement, propose un état des lieux de ce champ. De Femmes à l'usine (1981), Bobigny, banlieue rouge (1986), à La banlieue en morceaux (2000), en passant par les publications collectives qu'elle a coordonnées et les travaux qu'elle a encadrés, la trajectoire de cette historienne a conduit l'histoire sociale et politique -telle qu'on la pratiquait dans les années 1970- vers une histoire urbaine renouvelée.

Le livre revient sur cette évolution et explore des pistes de recherche ouvrant l'histoire urbaine à une variété de "genres". Les auteurs, historiennes et historiens, sociologues, politistes, géographes, architectes, urbanistes et décideurs politiques proposent une histoire urbaine à la fois interdisciplinaire et ancrée dans la fabrique de la ville et ses représentations, portant la marque de sa dédicataire.

Les quatre sections de l'ouvrage dessinent les chantiers qu'Annie Fourcaut a investis : "Du social à l'urbain" met en avant la conviction qu'étudier l'histoire des villes, c'est toujours faire de l'histoire sociale ; "Qu'elle était belle la banlieue" est centré sur les banlieues, son territoire d'étude de prédilection ; "les habits neufs des politiques de la ville" interroge les politiques urbaines successives et leur transformation ; enfin, "Banc d'essai des modernités" propose une analyse historique de l'urbanisme, comme discipline et comme pratique.