Groupe Transversal : Usages de l'histoire et devenirs urbains

Présentation du Projet de Recherche

Le groupe a pour objectif de réunir des chercheurs qui souhaitent réfléchir aux usages possibles de la recherche historique dans l'aménagement présent et futur des villes. L'histoire est entendue ici non pas au sens académique du terme (les historiens) mais comme méthode de recherche urbaine, de facto pluridisciplinaire. De la même manière, le groupe de travail ne pose pas a priori de définition de la ville, tant peuvent être variées et complémentaires les objets d'études (formes urbaines, réseaux et infrastructures, pratiques habitantes, politiques publiques, cultures des acteurs institutionnels, organisation des professions de l'aménagement, etc.) et les méthodes d'approches historiques du fait urbain. En savoir plus

Correspondant-e-s du Groupe Transversal

Contact

Loïc Vadelorge

UPEM- ACP

loic.vadelorge@u-pem.fr

Contact

Corinne Jacquand

ENSA Paris-Belleville - UMR AUSSER-IPRAUS

corinne.jaquand@orange.fr

Des chercheurs en provenance des équipes de recherche du LABEX ou extérieures au LABEX  et ayant des champs disciplinaires transversaux participent activement aux activités scientifiques du groupe transversal. En savoir plus

Activités scientifiques du Groupe Transversal

Les séminaires

Le Groupe Transversal "Usages de l'histoire et devenirs urbains" du LABEX Futurs Urbains organise un atelier destiné aux doctorant-e-s et jeunes docteur-e-s intéressé-e-s par les usages du patrimoine et de l'histoire dans le développement des territoires urbains. Par essence interdisciplinaires, cet atelier a pour but de montrer la richesse des approches sur la question des usages du passé et du patrimoine dans le développement et l'aménagement des territoires. En savoir plus

Préparée par le premier ministre de l’Équipement, Edgard Pisani, et promulguée le 30 décembre 1967, la  loi d’orientation  foncière  (LOF) est demeurée le texte de référence en matière d’aménagement et d’urbanisme jusqu’à la loi Gayssot du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbain (SRU). Elle a notamment défini certains des principaux dispositifs d’urbanisme et d’action foncière dont le principe a traversé les décennies, comme les plans d’occupation des sols (POS) et les schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme (SDAU) – qui ont aujourd’hui évolué vers les plans locaux d’urbanisme (PLU) et les schémas de cohérence territoriale (SCOT) - ou encore comme les zones d’aménagement concerté (ZAC) et les établissements publics fonciers, qui ont perduré jusqu’à aujourd’hui.En savoir plus

Cette rencontre constitue le second volet d'une première journée d'études tenue en janvier 2017 qui avait été l'occasion de travailler sur l'historicisation du rôle des colloques internationaux dans l'émergence des grandes thématiques de l'aménagement urbain au xxe siècle. Il s'agissait de tenter une réévaluation de ces rencontres, souvent perçues comme des événements institutionnels « verrouillés » présentant un intérêt limité. Sans nier le caractère codifié de ces rencontres, on souligne trop peu leur remarquable succès qui se renforce au cours du xxe siècle et on manque l'originalité de leur démarche : saisir les mutations de l'urbain à un échelon international.

L'organisation de cette seconde journée doit permettre d'explorer des pistes qui ont émergé lors de la session de janvier. En savoir plus