Productions collectives

L'ensemble des trois activités principales du Groupe Transversal consistant au montage de projets de recherche collectifs, à l'organisation d'ateliers expérimentaux et de cycles de journées d'études sur des thématiques transversales a permis au collectif de travailler sur quatre types de productions collectives importantes, présentés ci-après, à savoir : la publications d'ouvrages collectifs, l'organisation d'expositions photographiques et la réalisation de films documentaires et la conception d'un webdocumentaire.

© GT Penser l'Urbain par l'Image
© GT Penser l'Urbain par l'Image
© GT Penser l'Urbain par l'Image
© GT Penser l'Urbain par l'Image
© GT Penser l'Urbain par l'Image
© GT Penser l'Urbain par l'Image

Expositions

Les multiples initiatives prises en Île-de-France pour répondre aux grands défis des transformations économiques, énergétiques et écologiques se concentrent souvent dans des lieux particuliers que l'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme (IAU ÎdF) propose d'appeler les "hauts lieux de la transition".

Sur l'Invitation de l'IAU ÎdF, des étudiantes et étudiants de l'École d'Urbanisme de Paris (EUP) sont partis en quête d'initiatives remarquables, déjà ou non encore répertoriées, pour en donner leur interprétation photographiques contribuant à leur manière à ce vaste projet d'inventaire.

Exposition se tenant sur deux sites : l'École d'Urbanisme de Paris (Champs-sur-Marne) le 18 janvier 2018 et l'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme (Paris) le 30 janvier 2018.

Films documentaires

Le Graph a invité pour un travail in situ le collectif Penser l’urbain par l’image. Renonçant à l’observation directe du territoire souvent centrale dans leurs travaux, les membres du collectifs font le choix d’une re-présentation des lieux et de leurs pratiques à partir d’une exploration et relecture du fond photographique du Graph, et en particuliers des images réalisées dans le cadre des ateliers de pratique amateur que le Graph anime depuis 30 ans. Réinterpréter collectivement les images, imaginer leurs conditions de production, les remettre en scène vise à la fois un dialogue avec ces pratiques d’éducation populaire et de participation impliquant des publics souvent relégués et une confrontation des modes de regard dans la perspective d’un faire ensemble liée à la médiation d’archives visuelles d’un espace. Ces images seront remises au travail à l’aune de la fiction et de théories féministes qui sont au coeur des réflexions actuelles du collectif pour qui cette expérimentation située constituera une étape du programme de recherche Des contre-regards documentaires ? Les mondes urbains photographiés et filmés par les femmes.

Le workshop prendra corps dans une installation évolutive tout au long de la semaine de l’inauguration du festival, une médiathèque fictionnelle en devenir, réalisée avec la complicité de l’artiste Aurélie Pétrel Fictions documentaires : Festival de la photographie sociale, Carcassonne - 14 novembre/15 décembre 2018.

Collectif Penser l'Urbain par l'Image (A. Jarrigeon, H. Soichet, L. Grouet, A. Fäber, F. Ballif, C. Luccioni, M. Saïdi-Sharouz, L. Overney, A. Petrel).

https://www.graph-cmi.org/fictions-documentaires-festival-de-la-photographie-sociale-nov-dec-2018/

Webdocumentaire

Projet "In situ / Online"
Projet "In situ / Online"
Projet "Pas à pas à St Pauli"
Projet "Pas à pas à St Pauli"
Projet "itinéraire à Hafen City"
Projet "itinéraire à Hafen City"
Cliquer sur l'image pour prendre connaissance du site
Cliquer sur l'image pour prendre connaissance du site

Douze femmes, artistes et chercheuses issues de différentes disciplines -antrhopologie, architecture, dessin, cinéma, photographie, sociologie- s'associent pour explorer visuellement la ville à Hambourg.

Les expérimentations proposées portent sur les projets "In situ/Online", "Pas à pas à St Pauli" et "Itinéraire à Hafen City".

Cécile Cuny, Anne Jarrigeon, Hortense Soichet (dir.), Researching a city, 2016.http://researchingacity.com/#Accueil

http://researchingacity.com/#Accueil

© GT Penser l'Urbain par l'Image
© GT Penser l'Urbain par l'Image
In situ / On line

Le projet In situ / On line met à l'épreuve la visualisation urbaine et certaines des représentations spatialisées qui orientent ou structurent la perception contemporaine. Le collectif "Penser l'urbain par l'image" a questionné, en empruntant à la fois des démarches scientifiques et artistiques, la manière dont pouvait être appréhendé un espace urbain in situ dans la ville de Hambourg et on line, sur Street View et Google Maps.

Cette expérimentation repose sur des recours cartographiques différenciés : une photographe "naviguant" sur Google Street View depuis Paris, une vidéaste explorant les rues de Hambourg selon une carte mentale vierge, une seconde exploratrice vidéaste manipulant divers outils cartographiques papier et connectés, une cinéaste demeurant recluse dans une chambre d'hôtel.

La confrontation de ces diverses explorations urbaines liées à la production d'images, fait apparaître de manière réflexive la pluralité des représentations du temps comprises dans ces modes de visualisation. Le montage de ces quatre regards "producteurs d'images" questionne les enjeux d'une lecture cartographique vivante.

Lucinda Groueff, Anne Jarrigeon, Hortense Soichet, Vivianne Perelmutter, line, 2015

http://www.lecfc.fr/new/articles/229-article-24.pdf